Hollande éternel Diafoirus du malade imaginaire Gattaz

solferiniens[1]François Hollande promettait le 31 décembre lors de ses voeux d’accélérer dans la mise en oeuvre de sa politique de l’offre. Effectivement, il n’a pas tardé. Dès le vendredi 3 janvier, à l’issue du conseil des ministres, il signifiait sa volonté de recourir à nouveau pour cela aux ordonnances. Il faudrait selon le chef de l’Etat ne passer par la loi « que quand cela est strictement indispensable, et veiller pendant ce temps-là à faire avancer les dossiers par d’autres moyens : par des décrets, des ordonnances ». Revoilà donc les ordonnances de Diafoirus Hollande pour répondre aux cris d’orfraie du malade imaginaire Gattaz, président du Medef. Lire la suite