Le pacte girondin cible l’Etat

Tribune publiée dans le magazine La gazette des communes du 30 avril

Le premier ministre M. Philippe présentait le 4 avril le projet de réforme constitutionnelle. Sous couvert de continuité avec l’existant, l’exécutif entend en réalité, à travers notamment le « pacte girondin », faire muter le cadre commun qui régit la vie des Français pour le mettre en adéquation avec les visées européistes M. Macron. Lire la suite

Manichéisme macronien

Chronique du 20 avril publiée dans L’Heure du peuple
La campagne pour les élections européennes s’engage décidément sur des bases bien malsaines. S’exprimant devant le Parlement européen le 17 avril, on s’attendait à ce que le Président de la République assume et approfondisse le concept de souveraineté européenne dont il a décidé de faire son cheval de bataille pour les élections européennes à venir. Au lieu de cela, M. Macron a livré une vision caricaturale et manichéenne de l’Europe pour mieux étouffer tout débat à venir et tenter d’imposer par la coercition la pensée unique bruxelloise.

Lire la suite

C’est le peuple qui remettra la Gauche en mouvement, pas l’inverse

marianne AgoraTribune publiée dans Marianne dimanche 14 février

L’Assemblée nationale vient d’adopter le double projet de déchéance de nationalité et de constitutionnalisation de l’état d’urgence.   La France perd ce qui la rendait si grande : son universalité et l’indivisibilité du peuple. La Gauche voit quant à elle son honneur foulé aux pieds. Lire la suite

Réforme territoriale : l’asphyxie démocratique

La réforme territoriale se décline désormais concrètement. Début décembre, les élections régionales auront lieu dans les 13 nouvelles super-régions. Quelques jours après, au 1er janvier 2016, les dernières métropoles (Paris et Marseille) prendront corps. Au même moment, les transferts de compétences vont devenir effectifs et la carte de la nouvelle intercommunalité va se dessiner. Et déjà, les premiers décrets d’application de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) sont signés par le Premier ministre Manuel Valls pendant que depuis Bercy Michel Sapin et Christian Eckert organisent l’agonie budgétaire des échelons de base de la démocratie avec l’acquiescement bienveillant d’un parlement godillot. Avec toujours un même fil rouge : l’atomisation des cadres démocratiques pour s’affranchir du verdict citoyen et imposer leur politique libérale. Revue de détails. Lire la suite

Manuel Valls éteint le Parlement

images (5)De projets de loi en menaces et exhortations, rien n’y fera : le pouvoir exécutif a dans notre pays perdu toute forme de légitimité autre que celle d’apparat. Manuel Valls a beau dénigrer la représentation nationale comme il l’a fait ce week-end devant le Conseil national du Parti Socialiste, c’est bien la 5e République agonisante qu’il est obligé de tordre pour maintenir en place un pouvoir dont même la dérive autoritaire reste sans effet. Lire la suite

Les ordonnances de Diafoirus Hollande

DiafoirusLe costume présidentiel de la Vème République moribonde sied de mieux en mieux à François Hollande. Surtout sa parure monarchique. En annonçant cette semaine qu’au nom de la sempiternelle compétitivité, il ferait légiférer le gouvernement par ordonnances sur des normes administratives relatives aux entreprises ou qui touchent au domaine de l’urbanisme, le Président de la République foule aux pieds la représentation nationale et le peuple avec elle. Décidément les seules ruptures qui vaillent pour François Hollande, ce sont celles avec l’héritage et les traditions de la gauche depuis deux siècles. Lire la suite