Au pied François !

ChienMardi 18 décembre, François Hollande se rendra au dîner organisé par l’un des plus puissants lobbys patronaux français, l’AFEP (Association française des entreprises privées). Il aura donc suffi d’à peine un mois et demi pour que les patrons des 98 entreprises adhérentes (parmi lesquelles Total, Sanofi, LVMH ou L’Oréal, Pages Jaunes, JCDecaux ou Seb) obtiennent non seulement gain de cause sur la majorité des revendications qu’ils avaient exprimées fin octobre dans leur appel pour un « pacte de croissance et d’emploi » relayé par le Journal du Dimanche, mais aussi pour que le Président de la République accoure devant eux après le coup de sifflet. Lire la suite