Municipales : la fuite en avant

Emmanuel Macron et son gouvernement s’apprêtent à rendre leur verdict quant à la tenue du second tour des municipales au mois de juin. En l’état actuel des connaissances et des perspectives de déconfinement, le maintien de celui-ci à cette date apparaîtrait comme un énième épisode de la fuite en avant qui vise à occulter la dramatique faute initiale du maintien du 1er tour le 15 mars dernier. Lire la suite

De la désobéissance

Que la sécession ait lieu à titre personnel ou que la rupture se glisse jusque dans les rouages institutionnels, la désobéissance s’impose peu à peu à tous. L’idée avance par la nécessité de l’action quand s’écroule l’ordre ancien. Cette rupture du consentement traduit aussi l’arrivée à maturité du processus de perte de légitimité des gouvernants qui couve depuis des années et vis-à-vis duquel la crise sanitaire joue un rôle de catalyseur. Revue de détail. Lire la suite

Les parapluies de Matignon

Devant l’Assemblée nationale ce mardi 28 avril, Edouard Philippe s’est beaucoup justifié. C’est une marque de fabrique. Il a également fait preuve de bien peu de cohérence. L’incohérence est il est vrai le seul fil rouge de l’exécutif. Il a aussi beaucoup menti. C’est un peu la seconde peau du gouvernement. Mais Edouard Philippe a surtout ouvert des parapluies pour éviter d’assumer la responsabilité des décisions prises. Jusqu’à rejeter celle-ci sur le dos des Français dans un ultime outrage. La conception de l’Etat chez Philippe, c’est celle de la défausse. Lire la suite

Le Covidothon de Philippe

Cela en serait risible si ce n’était aussi grave. Samedi 28 mars, le premier ministre Edouard Philippe promettait d’apporter « toutes les réponses aux Français » dans ce qui était présenté comme une conférence de presse. Au final, nous eûmes droit une fois encore à un grand raout communicationnel, une émission de politique spectacle où Edouard Philippe, à mi-chemin entre Stéphane Berne et Michel Cymes, s’est mué en animateur d’un Covidothon infantilisant, l’utilité en moins. Lire la suite

Les Confinés

Vous êtes confiné à cause du coronavirus ? Eux aussi ! Chaque jour, des citoyens engagés et bavards dissertent sans filtre sur l’actualité à travers Skype. Une bouffée d’oxygène pour analyser les responsabilités des incompétents d’aujourd’hui et surtout pour préparer le monde meilleur de demain.

S’abonner à la chaîne You Tube Les Confinés

 

Gilets Jaunes : quand le souffle démocratique échappe aux grilles préétablies

C’est décidément un gouffre qui sépare l’aspiration populaire portée par les Gilets Jaunes de la perception qu’en a la société des bien-pensants. L’Acte V du samedi 15 décembre et les interprétations qui en sont données témoignent outrageusement du besoin pour le pouvoir et ses commentateurs de faire rentrer le mouvement des Gilets jaunes dans des cases préétablies pour mieux le circonscrire. Or le mouvement s’est justement constitué en extériorité volontaire par rapport au cadre où l’on voudrait le ramener. Loin de l’essoufflement, le mouvement ne peut dès lors que s’enraciner. Lire la suite

Prélèvement à la source : mascarade et enfumade

Emmanuel Macron se prétend autant Saturne que Jupiter. Ainsi, ses sorties à première vue iconoclastes sont-elles bien souvent dictées par un souci de gérer au mieux et à son propre bénéfice les temporalités politiques. La réforme du prélèvement à la source en est un exemple frappant qui saute immédiatement aux yeux de ceux que le président n’arrive pas à faire sauter à la corde. Lire la suite

Du calendrier des affaires et de l’usurpation démocratique

M. Macron est bien comme les autres. Il aura laissé passer les élections pour que la crise larvée qui touchait depuis des semaines les membres de son gouvernement éclate au grand jour. Goulard, Bayrou, De Sarnez, Ferrand et désormais Pénicaud, emportés ou en passe de l’être. Et pendant que M. Macron protégeait ceux-là, il s’est construit une majorité absolue sur la base d’une tromperie flagrante des électeurs. Que ces affaires là n’ont-elles pas eu de conséquences plus tôt ? La composition de l’Assemblée en eut-été modifiée. Et qui sait, la majorité absolue peut-être se serait-elle-même envolée… Lire la suite