Enigmes de la politique des bas-fonds

la-tourgueEdito de la lettre du mois de septembre de l’AGAUREPS-Prométhée

« Les bas-fonds de l’Assemblée s’appelaient la Plaine. Il y avait là tout ce qui flotte ; les hommes qui doutent, qui hésitent, qui reculent, qui ajournent, qui épient, chacun craignant quelqu’un[1] ». Deux siècles après, leurs descendants sont tous de sortie pour candidater sinon à l’élection présidentielle du moins à l’une des trois primaires (PS et satellites, EELV, droite) qui la précèdent. Lire la suite