Petit manuel de campagne à la primaire du PS

montebourg-valls-hamonLe casting en faisait déjà la resucée d’un congrès du PS. Voilà désormais que l’allant partagé par les comédiens pour l’art de la synthèse transforme la primaire en campagne des récolements. Manuel Valls est candidat pour « réconcilier » et « rassembler ». Arnaud Montebourg plaide pour  « se conjuguer » et « se concilier ». Quant à Benoît Hamon, sa participation permet selon lui de « légitimer » le résultat de la primaire. Foin des disputes politiques, la compétition électorale au PS réconciliera bien tous ceux-là par-delà leurs programmes. Lire la suite

Du débat à l’intoxication médiatique : l’effet primaire

primaire-droiteJeudi 13 octobre, TF1 organisait en grande pompe le premier débat de la primaire de droite. Ce devait être LE grand rendez-vous que les françaises et les français n’auraient raté pour rien au monde. Le matin même, France-Info révélait ainsi un sondage Odoxa affirmant que plus d’un tiers des français avait l’intention de suivre l’émission télévisée. Seulement voilà, le monde cathodique a la mémoire courte, les mêmes étant en train de se féliciter le lendemain d’une audience de… 5,6 millions de téléspectateurs. Au final l’émission est ramenée à ce qu’elle est : un programme de divertissement télévisé qui a pour seul objet d’entériner la pensée dominante tout en faisant mieux à l’audimat que les chaînes concurrentes. Lire la suite

Frondeurs, PCF : refus d’obstacle

frondeursDe La Courneuve à La Rochelle, ils étaient nombreux ce week-end à galoper vers les caméras. Mais lancés dans le prix du Président de la République, pas un n’a osé franchir la première haie : refus d’obstacle. Lire la suite

Les insultes primaires d’Olivier Dartigolles

olivier_dartigollesIl ne faut polémiquer ni avec ce qui n’en vaut pas la peine, ni avec celles et ceux qui n’en valent pas la peine. La nouvelle sortie du porte-parole du parti communiste Olivier Dartigolles ce week-end à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon relève des deux aspects à la fois. Il ne sert donc a priori à rien de donner de l’importance à ce qui n’en a pas. Sauf qu’en l’occurrence, la saillie du béarnais s’inscrit dans une offensive généralisée de Mélenchon-bashing orchestrée par les thuriféraires inquiets de la primaire. Celle-ci mérite donc réponse. Lire la suite

Primaires à gauche : hiatus et bouche cousue

Tribune publiée lundi 22 février dans Le Plus de l’Obs (lire ici)Obs

C’est dans le cadre aseptisé d’une salle des sous-sols de l’Assemblée Nationale que les initiateurs de « Notre Primaire » et le PS, le PCF et EE-LV se sont retrouvés le 18 février. Ceux-là recherchaient artificiellement à donner à voir ce qui les rassemble. Au même moment, la ministre du travail Myriam El Khomri était en service commandé pour Manuel Valls et François Hollande : dans une interview aux Echos, elle embrasait la gauche en déclinant le contenu de sa future loi contre le code du travail et en envisageant d’imposer celle-ci à coup de 49-3. Le hiatus était patent. Et s’il servait les uns, il disqualifiait les autres. Lire la suite

C’est le peuple qui remettra la Gauche en mouvement, pas l’inverse

marianne AgoraTribune publiée dans Marianne dimanche 14 février

L’Assemblée nationale vient d’adopter le double projet de déchéance de nationalité et de constitutionnalisation de l’état d’urgence.   La France perd ce qui la rendait si grande : son universalité et l’indivisibilité du peuple. La Gauche voit quant à elle son honneur foulé aux pieds. Lire la suite