Le double baiser de la mort de Manuel Valls

 

En annonçant ce matin qu’il voterait à la présidentielle pour M. Macron, Manuel Valls vient de faire d’une pierre deux coups : par son baiser de la mort, il achève le PS d’un côté et désarçonne son ancien ministre de l’économie de l’autre. Dans le petit monde des faux-frères mais vrais amis, le jeu de quilles continue. Lire la suite

Macron, refuge libéral

Une prise de droite mais d’abord un indépendant libre d’esprit, tel est le portrait flatteur que rabâchent ces dernières heures les médias aux ordres pour décrire le ralliement à M.Macron du sénateur « apparenté » LR Jean-Baptiste Lemoyne. Mais à y regarder de  plus près, et après l’ancien secrétaire d’Etat UMP Renaud Dutreil, c’est bien la frange de la droite la plus libérale sur le plan des idées économiques et la plus conservatrice sur le plan des pratiques qui se retrouve chez M. Macron. Lire la suite