Métropoles, fin des départements : Macron rejoint Valls et Fillon pour démembrer la France   

macronIl y a ceux qui ont la paternité de la réforme territoriale. Et puis il y a ses petits. Là où Fillon puis Valls ont théorisé et mis en oeuvre l’explosion du cadre institutionnel en substituant le principe de concurrence et de guerre économique à l’indivisibilité du peuple, Macron s’engouffre dans la brèche pour poursuivre le travail libéral d’atomisation engagé par les siens. Son discours de la porte de Versailles n’a en la matière rien à envier à ceux de ses aînés. Lire la suite

Et pendant ce temps-là, Fillon…

Il n’aura pas fallu 24h pour que retombe le souffle de l’annonce par François Hollande qu’il ne sera pas candidat à sa succession à la présidence de la République. Les déclamations hypocrites du soir vantant « le courage », « la dignité », « le respect » et même pour Manuel Valls « l’affection », ont laissé la place au chaos du matin duquel toute la baronnie du PS cherche déjà à faire émerger un ordre vallsiste. « Si ce n’est toi, c’est donc ton frère (…) C’est donc quelqu’un des tiens ». Seulement voilà : pendant ce temps-là, François Fillon sort lui les crocs. Lire la suite

De Juncker à Hollande, le Congrès des maires est un bal des pendus

Article publié le 31 mai sur Le + de l’Obs

Jean-Claude Juncker, le Président de la Commission européenne, a ouvert ce mardi à Paris le Congrès des maires de France. Celui-là même qui, depuis Bruxelles, de considérants en recommandations, presse le gouvernement de mettre en couple réglée notre pays. Comme un symbole, c’est l’exécutant François Hollande qui clôturera jeudi ce bal des pendus, témoin d’un abandon de souveraineté jusque dans les tréfonds du pays. Lire la suite

Réforme territoriale : l’asphyxie démocratique

La réforme territoriale se décline désormais concrètement. Début décembre, les élections régionales auront lieu dans les 13 nouvelles super-régions. Quelques jours après, au 1er janvier 2016, les dernières métropoles (Paris et Marseille) prendront corps. Au même moment, les transferts de compétences vont devenir effectifs et la carte de la nouvelle intercommunalité va se dessiner. Et déjà, les premiers décrets d’application de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) sont signés par le Premier ministre Manuel Valls pendant que depuis Bercy Michel Sapin et Christian Eckert organisent l’agonie budgétaire des échelons de base de la démocratie avec l’acquiescement bienveillant d’un parlement godillot. Avec toujours un même fil rouge : l’atomisation des cadres démocratiques pour s’affranchir du verdict citoyen et imposer leur politique libérale. Revue de détails. Lire la suite

La déshérence gagne aussi chez les élu-e-s

GPEEditorial de la Gauche par l’Exemple du 5 octobre

Les élu-e-s sont des gens qui s’engagent. A priori pour l’intérêt de nos concitoyens et pour apporter des réponses au quotidien même si la multiplication des comportements non conformes à la vertu républicaine fait grandir la défiance à l’encontre de tous. Lire la suite

Réforme territoriale : Standard & Poor’s joue les pousse au crime…mais c’est Hollande et Valls qui ont appuyé sur la gâchette

S&PMardi 22 septembre, Standard & Poor’s rendait sa copie sur l’impact financier de la réforme territoriale et notamment de la fusion des régions. Deux conclusions s’imposent : un, la réforme territoriale ne génèrera pas « d’économies » à court et moyen termes contrairement aux prémonitions du gouvernement. C’est donc que le dessein de la réforme imposée par François Hollande et Manuel Valls est autre. Deux, l’agence, tout en macronnades, annonce la voie à suivre pour demain réaliser les économies annoncées. Au programme, fin des TER, fermetures de lignes de cars ou encore de lycées. Le pire est à venir… Lire la suite