Macron, les retraites dans le viseur

Comment la réforme des retraites à la sauce Macron participe d’un processus socialement destructurant et démocratiquement destituant. : ma tribune publiée le 10 septembre dans Marianne

Emmanuel Macron est en grande partie fils de la réforme des retraites. De celle de 2010 bien plus encore que de celle à venir. La conduite à l’époque de la réforme par Nicolas Sarkozy avait largement participé du rejet dont il fût l’objet deux ans plus tard dans les urnes. Emmanuel Macron en profitait alors pour prendre ses marques à l’Élysée aux côtés d’un président par accident, qu’il évinça ensuite faute de combattant.

Lire la suite sur le site de Marianne

La différenciation disloque la loi commune 

L’expérimentation permettait déjà à une collectivité locale de tester un dispositif dérogatoire à la loi commune. A l’issue de cette phase, celui-ci était soit abandonné, soit étendu à tous. Mais voilà qu’arrive la « différenciation ». Cette fois, la loi à géométrie variable est assumée jusqu’à son terme et les mesures spécifiques à chaque territoire être entérinées défaisant ainsi ce qui jusqu’à présent crée du commun. Un contresens à l’heure où les Gilets jaunes ont fait resurgir la volonté collective de se refonder en corps politique. Retrouvez ci-dessous mon interview à l’hebdomadaire La gazette des communes à propos de la « différenciation » que veut introduire le gouvernement dans sa réforme de la Constitution. Lire la suite Lire la suite

Ce qui est préférable et ce qui ne l’est pas

Edito du 20 février pour La France insoumise

Depuis le début de l’année, M. Macron se retrouvait impuissant. Son discours n’imprimait plus. Sa popularité s’effondrait sondage après sondage (-5 points dans le dernier baromètre Ifop pour le JDD publié ce dimanche 18 février). Au point de susciter un rejet plus important encore que ses prédécesseurs au même stade de leur mandat. Alors M. Macron a décidé de remonter à l’assaut. De manière brutale et symbolique, en ciblant là la fonction publique, plus loin la SNCF.

 

Lire la suite

Les pickpockets du Medef

French Finance Minister Moscovici and French employer's body MEDEF union leader Gattaz attend the MEDEF summer forum in Jouy-en-Josas« Ne pas reprendre d’une main ce qu’on leur a donné de l’autre », mais par contre redonner d’une main ce qu’on a fait mine de leur prendre de l’autre. Voilà résumée en une phrase et par la voix du Président de la République l’attitude du gouvernement à l’égard du patronat. Lire la suite