Macron, des consignes à la presse au paravent de légitimité

Jeudi 31 janvier, Emmanuel Macron recevait à l’Elysée pendant deux heures quelques journalistes triés sur le volet  pour leur donner la ligne éditoriale qu’il devraient suivre. Tout juste un an après ses voeux à la presse de 2018, Macron en remet donc une couche pour indiquer ce qu’il est bon de dire ou d’écrire. Celui-là ne se contente plus d’être servis par les siens, il voudrait encore que sa presse aux ordres fasse le ménage autour d’elle. Invraisemblable ? Je vous renvoie au verbatim des déclarations présidentielles rapporté dans Le Point. Eloquent n’est-ce pas ? Lire la suite

La vertu face à la république des fripons

Jean-Jacques Urvoas hier, Fleur Pellerin aujourd’hui… 48 heures auront suffi pour que la république des fripons se rappelle aux bons souvenirs de la grande masse populaire. Alors même que le mouvement des Gilets jaunes met à jour la crise démocratique qui affecte la légitimité des représentants à porter l’action publique, voilà que ressurgissent les combines et petits arrangements entre amis. Autant d’abus dans des situations de pouvoir qui corrompent la tâche même de représentation. La pente de la perte du consentement n’a décidément pas fini d’être dévalée. Lire la suite

Les ordonnances de Diafoirus Hollande

DiafoirusLe costume présidentiel de la Vème République moribonde sied de mieux en mieux à François Hollande. Surtout sa parure monarchique. En annonçant cette semaine qu’au nom de la sempiternelle compétitivité, il ferait légiférer le gouvernement par ordonnances sur des normes administratives relatives aux entreprises ou qui touchent au domaine de l’urbanisme, le Président de la République foule aux pieds la représentation nationale et le peuple avec elle. Décidément les seules ruptures qui vaillent pour François Hollande, ce sont celles avec l’héritage et les traditions de la gauche depuis deux siècles. Lire la suite