Gilets Jaunes : quand le souffle démocratique échappe aux grilles préétablies

C’est décidément un gouffre qui sépare l’aspiration populaire portée par les Gilets Jaunes de la perception qu’en a la société des bien-pensants. L’Acte V du samedi 15 décembre et les interprétations qui en sont données témoignent outrageusement du besoin pour le pouvoir et ses commentateurs de faire rentrer le mouvement des Gilets jaunes dans des cases préétablies pour mieux le circonscrire. Or le mouvement s’est justement constitué en extériorité volontaire par rapport au cadre où l’on voudrait le ramener. Loin de l’essoufflement, le mouvement ne peut dès lors que s’enraciner. Lire la suite