Le chanoine de Latran Macron confond œcuménisme et laïcité

M. Macron qui accepte officiellement le titre de « premier et unique chanoine honoraire » de Latran, le ministre Collomb qui place sur un même plan religion et nationalité, ma réaction dans une tribune publiée le 3 novembre dans le magazine Marianne à cette gestion communautariste larvée organisée par le pouvoir macroniste qui affaiblit et pervertit la République.

Lire la tribune sur le site de Marianne

 

Macron : la semaine où le doute s’est propagé

Edito du 24 octobre pour La France Insoumise

Dimanche dernier, M. Macron était l’invité de TF1 pour son premier grand oral depuis son élection. Le Président voulait expliquer et convaincre du bienfait de sa politique. Las. Pendant plus d’une heure, le chef de l’Etat a été tenu de se justifier sans convaincre, que ce soit sur ses propos à l’encontre des classes populaires et de ceux qui luttent et travaillent pour vivre, sur sa politique fiscale au bénéfice des plus riches ou sur la place de la France sur la scène internationale. Sans convaincre car, une semaine plus tard, non seulement le Président continue à s’affaiblir dans l’opinion mais le doute s’est aussi insinué jusque chez les acteurs les plus bienveillants et conciliants à son endroit. Lire la suite

Mimétisme du vieux monde

Chronique hebdomadaire du 15 septembre 2017 à retrouver dès le vendredi sur L’Heure du peuple

En voilà un qui promettait de changer les pratiques et qui à la première occasion décalque les méthodes du vieux monde : confronté pour la première fois à un mouvement social appelé à prendre de l’ampleur, Emmanuel Macron use des mêmes artifices grossiers que ceux qui l’ont précédé pour se soustraire à la demande populaire. Lire la suite

Hollande s’en prend à Mélenchon : le retour du refoulé de 2005

Invité de l’émission C dans l’air sur France 5 ce dimanche 16 avril, François Hollande a cru bon de profiter de cette tribune pour une fois encore s’en prendre à Jean-Luc Mélenchon. Face à la vague populaire qui monte, le chef de l’état se pose une fois encore en rempart du système qui vacille. C’est Pâques et le chef de bande du Oui de 2005 est ressuscité. Lire la suite

Valls ? Fait ! Au suivant !

Sarkozy ? Fait ! Juppé ? Fait ! Hollande ? Fait ! Valls ? Fait aussi ! Que ce soit dans la lumière médiatique de la primaire de droite ou dans le crépuscule blafard du PS, tous ceux que le système avait érigés en porte-étendard passent l’un après l’autre à la moulinette. Et le mouvement n’est pas fini :  Fillon va suivre, et Macron après lui. Voilà bien la seule leçon qu’il faille tirer de la primaire du PS et de la semaine écoulée.   Lire la suite

Le dégagisme de droite : une histoire de vieux pots et de recettes empoisonnées

fillonFrançois Fillon et Alain Juppé sont donc « qualifiés » pour le second tour de la primaire de la droite. Mais François Fillon a fait coup double. Il a aussi dès à présent plié le second tour et renvoyé Alain Juppé place Pey Berland dans sa mairie bordelaise. Bref, la droite s’est éprise du « Qu’ils s’en aillent tous » en dégageant les deux vainqueurs potentiels sur lesquels l’establishment avait parié, Sarkozy et Juppé. Mais parce que la droite demeure par essence conservatrice, elle ne se départit pas pour autant de tous les vieux pots pour préparer les recettes de demain. Elle a donc été repêcher François Fillon. Point trop n’en faut. Lire la suite