L’Elysée réclame l’immunité

Il est des stratégies qui en disent plus long qu’on le croit sur la façon profonde d’appréhender l’exercice du pouvoir. Ainsi en est-il de la contre-attaque de l’Elysée après la remise du rapport sénatorial sur l’affaire Benalla. Lire la suite

Sénatoriales : le vieux monde dans le rétroviseur

Chronique du vendredi 29 septembre pour L’Heure du peuple

Non, ne fuyez pas, je vais cette semaine vous parler des sénatoriales. Je suis un peu décalé dans le temps me direz-vous ? Certes. Mais les sénatoriales ne le sont-elles pas elles-mêmes par rapport à l’état réel de la vie politique du pays ? C’est en tout cas ce qui ressort du scrutin de dimanche dernier. Lire la suite

Le périscolaire payant partout, c’est maintenant !

liberation-logoTribune publiée dans Libération jeudi 30 octobre

Le 30 octobre, le Parlement sera saisi de l’article 55 du projet de loi de finances pour 2015. A travers celui-ci, le gouvernement Valls s’apprêtait à liquider l’essentiel du fonds d’amorçage pour la réforme des rythmes scolaires. Devant le tollé suscité, le Premier Ministre au annoncé devant le Sénat mardi qu’il maintiendrait pour 2015 ce fonds. Les 300 millions d’euros dégagés en gage de soumission à Bruxelles et pour payer les cadeaux du Pacte de responsabilité au MEDEF ne seraient pas sans conséquences sur la nature même de l’Ecole publique. Lire la suite

Manuel Valls, le clown agressif de la République

Manuel Valls est un clown agressif. Prononçant un discours devant le Sénat ce 28 octobre, le Premier Ministre a poursuivi ses pitreries : toujours pas de date pour les élections régionales et de la bouillie sémantique sur le devenir des conseils départementaux. Mais il s’est aussi montré toujours aussi agressif envers la République en annonçant vouloir… « adapter la réforme territoriale ». Autrement dit faire du particulier dans le particulier et atomiser la République. Lire la suite

Sénatoriales : le PS de désastres en déroutes

logo-fd-grisLa gauche avait pris le Sénat sous Sarkozy. Elle est terrassée sous Hollande.

Le PS s’effondre désormais même chez ses propres élu-e-s. La spirale infernale entraîne avec elle toute la gauche au fond.

Et pendant ce temps, le Front national surfe sur l’écume. Lire la suite

Réforme territoriale : L’assemblée nationale contre le peuple

CARTE-REGION-SELON-HOLLANDE-La honte s’abat sur les élus de la Nation. Alors que les représentants du Sénat avaient adopté mardi 2 juillet en fin d’après-midi une motion référendaire qui visait à organiser un référendum sur la réforme territoriale actuellement proposée par le gouvernement à travers le projet de loi relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral, l’Assemblée nationale a trahi le peuple qui l’a élue en refusant dans la foulée la consultation populaire sur ce projet de loi Ô combien structurant pour le pays. Une honte et la négation même du mandat qui a été confié aux député-e-s! Lire la suite

Réforme territoriale : le projet de Loi passé au crible : chapitre 1 : le pouvoir réglementaire des régions

Couverture Hollande, la République pour cibleLe projet de Loi portant nouvelle organisation territoriale de la République qui sera présenté mercredi 18 juin en Conseil des ministres est désormais connu (à télécharger ici). Si vous vous attendiez au pire, vous ne serez pas déçus : 87 pages de déconstruction minutieuse du cadre institutionnel et républicain, où l’organisation territoriale n’est plus mise au service d’un pacte collectif entre les membres du corps politique constitué mais soumise aux diktats de la compétitivité et de la mise en concurrence et nécessite pour ce faire la dissolution des cadres d’expression démocratiques. Je vous propose d’entrer dans ce document le stylo à la main, en découpant notre analyse en autant de notes de blog afin de rendre la tâche la moins rébarbative possible et de permettre l’accès au plus grand nombre.

Chapitre 1 : le pouvoir réglementaire des régions. Où comment François Hollande ne se contente pas de doter les régions d’un pouvoir réglementaire mais où il leur octroie le droit d’écrire et modifier la Loi en contournant le Parlement !  Lire la suite

Loi d’orientation Peillon : il y a ceux qui baissent les armes et les autres

PeillonLa loi d’orientation scolaire poursuit ses pérégrinations parlementaires. Après avoir été votée en première lecture au Sénat vendredi 24 mai, elle arrive en deuxième lecture à l’Assemblée en début de semaine prochaine. L’enjeu est de taille car le texte, loin d’engager les ruptures attendues, réaffirme notamment la logique  qui prévalait sous Nicolas Sarkozy à savoir l’organisation du tri entre élèves par le biais du socle prétendument commun. La loi Peillon reste donc pour l’heure inacceptable. Lire la suite

Débandade et hypocrisie sur l’acte 3 de la décentralisation

LebranchuJean-Pierre Bel, Président du Sénat, vient d’humilier le gouvernement en annonçant lui-même que le gouvernement allait “revoir totalement sa copie et le calendrier” sur l’acte 3 de la décentralisation qui devait pourtant passer en conseil des ministres le 10 avril prochain. Lire la suite

Ils ont voté l’austérité et souillé la souveraineté du peuple

Mardi 9 octobre, le gouvernement a dû recourir aux voix de la droite pour faire adopter par l’Assemblée nationale le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) dans l’Union Européenne. La majorité absolue à l’assemblée (289 voix) n’a en effet pas été atteinte par les seuls votes des socialistes, des radicaux de gauche et des quelques député-e-s d’Europe Ecologie-Les Verts (282 voix) qui se sont prêtés à ce coup de force contre le peuple. Lire la suite