La Caste veut s’emparer du pays

Edito du 14 mai pour La France insoumise

L’enquête de l’ONG Oxfam parue ce 14 mai sur la distribution des dividendes aux actionnaires des entreprises du CAC 40 éclaire la captation toujours plus importante de la richesse par quelques uns. On y apprend ainsi que depuis 2009, ces entreprises ont versé à leurs actionnaires 67,5% de leurs bénéfices tandis qu’un maigre 5% était octroyé aux salariés au titre de l’intéressement et que seulement 27,5% étaient dès lors disponibles pour l’investissement. De telles pratiques ne sont pas simplement injustes moralement, elles sont, on le voit, aussi inefficaces économiquement ! L’effet de système va pourtant s’accentuant, faisant fi des leçons de la crise ouverte en 2008, la part de la distribution de dividendes aux actionnaires ayant doublé de la première décennie du siècle à la seconde ! Lire la suite

Pot-pourri

Depuis le début de la semaine, M. Macron lançait des balles. « Allez, va chercher la baballe laïcité » disait-il aux uns ; « Allez, va chercher la baballe Notre-Dame-des-landes » enjoignait-il aux autres. Et de fait, il fallait bien aller chercher, car les atteintes portées à la séparation des églises et de l’Etat devant les évêques aux Bernardins, ou l’envoi de la troupe dans le bocage se plaçaient à un tel niveau de violence, physique ou symbolique, qu’elles n’auraient pu souffrir la passivité. Lire la suite

SNCF : Macron et Philippe émissaires coloniaux de Bruxelles

Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu, je publie régulièrement des présentations de mon livre « Alerte à la souveraineté européenne ! La chimère de Macron contre la souveraineté populaire », déclinés en chapitres (à retrouver ici).

Mais il s’avère que le chapitre dont je dois vous parler aujourd’hui résonne particulièrement avec l’actualité à l’heure où MM. Macron et Philippe se comportent avec leur réforme de la SNCF en émissaires coloniaux du pouvoir de Bruxelles.  Rapide retour sur l’historique en vidéo ci-dessous.

Marée montante

Edito du 13 mars pour La France insoumise

Nous y voilà. Ce jeudi 15 mars, les salariés des EHPAD, les retraités et les lycéens prennent la rue. Tous ceux-là n’en sont pas à leur première manifestation. Déjà le 28 septembre dernier les retraités s’étaient mobilisés pour dénoncer la hausse de la CSG qui grève les pensions. Le 30 janvier, c’était les personnels des EHPAD qui donnaient à voir l’indignité de leurs conditions de travail et des conditions d’accueil des plus anciens. Quant aux lycéens, ils clament depuis des semaines leur refus d’un bac territorialisé, prélude à la sélection à l’Université qui se met parallèlement en place. Si jeudi chacun d’entre-eux se mobilise à nouveau, c’est que dans l’intervalle non seulement le gouvernement est resté sourd à leurs inquiétudes, mais que M. Macron a choisi de passer en force, imposant les baisses des pensions depuis le 1er janvier ou lançant Parcoursup avant même son adoption législative. Bref sur chacun de ces sujets, c’est déjà l’enlisement. Lire la suite

De quoi le recours aux ordonnances est-il le nom ?

Edouard Philippe annonçait ce lundi qu’il recourrait aux ordonnances pour appliquer brutalement à la SNCF le rapport de démantèlement et de privatisation qu’il avait commandé à M. Spinetta. La méthode, loin d’être anodine, révèle en profondeur les objectifs multiformes de M. Macron qui souhaite faire de ce dossier un combat emblématique de sa présidence. Lire la suite

Ce qui est préférable et ce qui ne l’est pas

Edito du 20 février pour La France insoumise

Depuis le début de l’année, M. Macron se retrouvait impuissant. Son discours n’imprimait plus. Sa popularité s’effondrait sondage après sondage (-5 points dans le dernier baromètre Ifop pour le JDD publié ce dimanche 18 février). Au point de susciter un rejet plus important encore que ses prédécesseurs au même stade de leur mandat. Alors M. Macron a décidé de remonter à l’assaut. De manière brutale et symbolique, en ciblant là la fonction publique, plus loin la SNCF.

 

Lire la suite