De Solférino au Figaro (et inversement)

solferiniens[1]Ceci n’est pas une note de blog. Juste le témoignage de l’immense haut le cœur qui m’a envahi ce week-end à la lecture de déclarations profondément choquantes de responsables solfériniens dans Le Figaro vendredi 9 mai. Lire la suite