De la stature à la nature d’un président : le révélateur syrien

Ce n’est pas le moindre des paradoxes et il mérite qu’on s’y arrête pour que la cohérence d’ensemble soit bien entendue. Dans le match à quatre auquel se résume désormais l’élection présidentielle pour ce qui est de l’accession au second tour, le seul qui à même d’incarner la fonction présidentielle, et la crise syrienne vient encore de le démontrer, est celui qui veut la supprimer à savoir Jean-Luc Mélenchon. Lire la suite

La force du peuple

Mercredi dernier, BFM-TV me demandait si j’étais surpris par le fait que les courbes sondagières entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon se soient croisées et que le premier ait désormais distancé le second dans les enquêtes d’opinion. La question m’a étonné. Parce qu’être devant le candidat du PS n’a jamais constitué une fin en soi. Mais surtout parce que la « surprise » que j’aurais été sensé ressentir n’a finalement à voir qu’avec une rationalité politique qui semblait échapper au journaliste : la force du peuple qui se déploie. Lire la suite

Présidentielle, tout reste à faire : prenez le pouvoir !

Le 18 mars, c’est une nouvelle campagne qui commence. A cette date, tous les candidats à l’élection présidentielle seront connus et nous entrerons dans le temps de la cristallisation politique. C’est d’autant plus vrai cette année puisque plus d’un électeur sur 3 ne sait pas encore s’il se rendra aux urnes le 23 avril prochain selon la nouvelle enquête Ipsos-Cevipof  publiée aujourd’hui dans le journal Le Monde. Ajoutez-y un taux de sûreté de choix de moins de 60% et il y a donc dans notre pays largement plus d’indécis que de personnes qui ont pris une décision. Bref, tout reste à faire et celles et ceux qui hésitent n’ont pas à se laisser impressionner : ils peuvent faire la décision dans le sens qu’ils jugent souhaitable. Prenez le pouvoir !  Lire la suite

Sondages : la fabrique de l’opinion jusqu’à l’urne

olivier-schrameckLe Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) est une officine aux ordres du système. Les prétendus « sages » n’ont ainsi rien trouvé de mieux que de recommander ce 10 septembre la publication des sondages jusqu’à 8 heures avant l’ouverture des bureaux de vote. La fabrique de l’opinion court à plein -ancien- régime. Mais ne nous y trompons pas : le recours à ces artifices est le réflexe de Lazare d’une Caste moribonde.

Lire la suite