Réhabiliter les travailleurs pour refonder le peuple

Tribune également publiée sur le site de Reconstruire.

Ce 1er mai, le muguet restera confiné. Loin des défilés, la journée internationale des travailleurs n’en trouvera pas moins un écho retentissant à l’heure où s’effondrent les constructions économiques et les représentations sociales qui structuraient l’ordre ancien. L’activité de celles et ceux qui font au quotidien tourner le pays est enfin réhabilitée. Alors que la France et le monde affrontent un virus qui joue le rôle d’un grand révélateur, les “premiers de corvée” sont aussi indispensables que les “premiers de cordée” sont inutiles. Lire la suite