Valls, le vote camouflet

On peut prendre le problème comme on veut, le gouvernement Valls est illégitime à mettre en oeuvre son pacte de responsaustérité. Le vote intervenu à l’Assemblée Nationale ce mardi 29 avril est un désaveu cinglant pour le Premier Ministre. Quel que soit le sens dans lequel on prenne les chiffres, nulle majorité absolue ne se dégage. Un comble pour le premier Ministre d’un Président qui il y a encore quelques semaines pouvait compter sur l’appui de 325 député-e-s (291 socialistes, 17 écologistes et 17 radicaux). Il n’en reste plus que 265 (-18 %), et encore a t-il fallu mettre un couteau sous la gorge à nombre d’entre eux pour s’assurer de leur vote. Lire la suite